Vaste opération antidrogue visant le crime organisé


Publié le 25 avril 2017

Le Service de police de Laval a procédé ce matin à la troisième et dernière phase d’une importante opération en lien à la vente et la distribution de drogues sur son territoire.

©Photo TC Media - Archives

ENQUÊTE. Dans la matinée du 25 avril, le Service de police de Laval (SPL) a procédé à six interventions pour frapper le crime organisé et enrayer la violence ayant éclaté depuis un an pour le contrôle de la vente et distribution de drogue en sol lavallois.

L’organisation était active dans les bars de Laval. Déjà la semaine dernière, les 18 et 20 avril, près de 120 policiers avaient arrêté neuf individus âgés entre 28 et 48 ans lors des deux premières phases de cette vaste opération antidrogue.

Soupçonnés d'être liés directement au crime organisé, ces hommes ont été accusés de trafic, de possession dans le but de trafic et de production, entre autres, de cannabis.

Ces perquisitions visaient sept adresses sur la Rive-Nord de Laval, à Saint-Sauveur, Saint-Donat, Boisbriand, Terrebonne, Saint-Jérôme, Gore et Saint-Eustache.

«Toutes nos interventions sont reliées à une série d'événements violents reliés au crime organisé et la drogue, d'affirmer Evelyne Boudreau, de la Police de Laval. Pensons notamment à des coups de feu dans Saint-François, à l'été 2016, ainsi qu'un enlèvement avec menaces et voies de fait.»

Débuté en mai 2016, ce projet est appelé Assaut (section Antigang). Le Service de police de Laval a été assisté de policiers de la Sureté du Québec (enquêteurs et GTI), Service de police de la ville de Montréal (GTI), Services de police de l’agglomération de Longueuil (GI), Régie Intermunicipale de Police Thérèse-De-Blainville, Service de police de la ville de Terrebonne, Service de police de Saint-Jérôme et le Service de police de la ville de Saint-Eustache.

Saisies déjà fructueuses

Plus de 70 policiers ont été impliqués dans la troisième et dernière phase de cette vaste opération antidrogue dont on ne connaît pas encore le résultat.

Jusqu'ici, on a saisi plus de 25 000 $ en argent, plus de 25 lb de cannabis (valeur de 25 000 $), plus de 400 plants de cannabis de plus d’un pied de haut, des équipements pour plantation (lampes, système de ventilation), plus de 400 grammes de cocaïne, environ1000 comprimés de méthamphétamine, 1 presse à pilules, 2 centrifugeuses et 2 mélangeur, un pistolet et plusieurs téléphones cellulaires.

Toute personne désirant communiquer de l'information concernant ce dossier, ou pour tout autre cas de trafic de stupéfiants, peut le faire confidentiellement via la ligne info du Service de police de Laval en composant le 450 662‑INFO (4636).