Le Cerbère se fait voler son trophée du Capitaine Cosmos !


Publié le 3 mars 2017

Le resto-pub Le Cerbère est situé au 313 rue Saint-Georges au centre-ville de Saint-Jérôme.

©Photo:TC Media-Archives

SAINT-JÉRÔME. Le resto-pub Le Cerbère s'est fait subtiliser la semaine dernière son trophée du Capitaine Cosmos qui décorait la bibliothèque du deuxième étage.

En début de semaine, le pub de Saint-Jérôme a publié cette information sur le réseau social Facebook qui a été partagée plus de 100 fois. Malgré tout, les propriétaires n'ont toujours pas trouvé le voleur et n'ont aucun indice sur lui, même si l'établissement est doté de caméras de surveillance.

«On se fie sur la bonne volonté de la personne, mais les chances qu'elle vienne reporter le trophée sont minces», admet le copropriétaire Yan Garceau.

Cette décoration n'a aucune valeur marchande, mais a une valeur sentimentale pour son partenaire d'affaires Georges-Étienne Gagnon.

«J'ai gagné ce trophée à l'émission Les Satellipopettes en 1981 lorsque j'avais 6-7 ans. Ça fait environ 35 ans que je l'ai», raconte M.Gagnon.

Ce n'est pas la première fois que le commerce se fait voler les nombreuses décorations qui ornent ses murs.

«Nous avons de rares artéfacts, par exemple des collections de bouteilles et de petites autos. Ce serait dommage de tout devoir cadenasser. Nous voulons créer un bel environnement, un genre de musée. Ça ne sert à rien de voler des décorations de restaurant. Ça n'a pas de bon sens», rage-t-il, ajoutant que les clients avaient l'habitude de prendre des photos avec ce trophée.

Le Capitaine Cosmos au Cerbère

Celui qui incarnait le Capitaine Cosmos, Claude Steben, a entendu parler de cette histoire et compte venir au Cerbère dans quelques semaines afin de remettre un autre trophée à Georges-Étienne Gagnon.

Selon le propriétaire, M.Steben devrait être de passage au restaurant le 2 ou le 9 avril.