Un mini-colloque enrichissant

Société Alzheimer Laurentides

Publié le 4 octobre 2016

Catherine Raymond a présenté une conférence qui visait à démystifier la définition populaire du stress.

©Gracieuseté - Alain Bérubé

Johanne Constantineau directrice générale adjointe de la Société Alzheimer Laurentides, les deux conférenciers Simon Cloutier et Catherine Raymond, le maire Stéphane Maher, et Catherine Vaudry, directrice générale de la Société Alzheimer Laurentides.

©Gracieuseté - Alain Bérubé

SAINT-JÉRÔME. Environ 75 personnes ont participé au deuxième mini-colloque qui s'est tenu dans le cadre de la Journée Mondiale de la maladie d'Alzheimer, le 24 septembre dernier au Best Western de Saint-Jérôme. Selon les organisateurs, cet événement fut un succès.

À cette occasion, deux conférenciers ont pris la parole, soit Simon Cloutier, étudiant au doctorat en neuropsychologie clinique à l'Université de Montréal, ainsi que Catherine Raymond, B.Sc en psychologie, candidate au doctorat en Neurosciences.

M. Cloutier s'intéresse aux phases précoces de la maladie d'Alzheimer. Ce dernier a présenté une conférence instituée Mémoire, mémoire, dis-moi que tu seras fidèle. Soulignons que selon la Dre Sylvie Belleville, Ph.D., et son équipe, le cerveau, comme le corps, doit rester actif. Plus on le stimule, plus grandes sont les chances qu'il reste actif longtemps.

Dre Belleville a développé et expérimenté des stratégies permettant à la mémoire de garder son acuité, et même de lui redonner une deuxième jeunesse dans certains cas. Quant à la conférence de Mme Raymond, elle avait pour titre : Le stress ou comment chasser les mammouths sans y laisser sa peau. Les explications de la conférencière visaient à démystifier la définition populaire du stress et à résumer les découvertes scientifiques des dernières années dans le domaine de la psycho neuroendocrinologie qui étudie les mécanismes et les effets du stress sur la santé physique et mentale.

Selon les participants, la rencontre organisée par la Société Alzheimer Laurentides s'est avérée fort instructive et enrichissante. Soulignons également la présence du Dr Marc Paquin, qui est un partenaire depuis plusieurs années avec La Société Alzheimer Laurentides ainsi que celle de Stéphane Maher, maire de la ville de St-Jérôme. (F. L. G.)