Julymaude s'est envolée


Publié le 19 mai 2017

Julymaude Boulet a rejoint les étoiles.

©TC Media –archives Élaine Nicol

Julymaude Boulet, 9 ans, est décédée le 15 mai en matinée à l'hôpital Sainte-Justine après un long combat de 5 ans contre le cancer. Très impliquée dans la communauté locale pour soutenir les enfants malades, elle en aura marqué plus d'un. 

Julymaude souffrait d'un cancer neuroectodermique primitif et de neuroblastome. « Quand tu apprends que ton enfant de 4 ans est atteinte de cancer, ça change tout. On ne peut plus lui parler en enfant, on s'adresse à elle en adulte pour l'accompagner dans cette épreuve et lui expliquer ce qui lui arrive », soutient la maman de Julymaude, Myriam Trépanier.

Il faut guérir les autres amis

Petite fille courageuse, positive et brillante, elle aura été une inspiration pour ses proches, et ce, jusqu'à la fin. « C'était une tête de cochon. Elle était souriante et vivait le moment présent.»

Rayon de soleil, Julymaude a quitté ce monde avec grâce et sérénité, entourée de ses parents. « Elle a choisi son moment et a fait ça comme une championne. On a beaucoup parlé de la mort. Elle avait peur d'être oubliée et d'être seule de l'autre côté. Je l'ai rassurée. On ne l'oubliera pas.»

« Pour guérir les autres amis »

Mme Trépanier s'est beaucoup impliquée pour la recherche contre le cancer durant les 5 années de traitements de sa fille. Maman d'une autre petite fille de 7 mois, celle-ci n'avait pas nécessairement l'intention de parcourir les 600 kilomètres de vélo au tour CIBC pour la recherche cette année.

« Julymaude a insisté, elle voulait que je le fasse. Elle m'a dit: "Il faut guérir les autres amis". Pour elle, je vais le faire. »

D'ailleurs, Myriam Trépanier invite les gens à donner pour soutenir les recherches contre le cancer lors des funérailles de sa fille, le lundi 29 mai à 13h aux Sentiers commémoratifs de la Rivière. Celle-ci invite également les gens qui voudraient lui rendre hommage à apporter une plume, « pour permettre à Julymaude d'avoir un bel envol».

Très reconnaissante, Myriam Trépanier a tenu à remercier la population et ceux qui ont aidé sa fille de près ou de loin. « Pour elle, je vais continuer à sourire, je serai une maman impliquée avec mon autre enfant qui commence sa vie », affirme-t-elle.

Julymaude a cru à la vie et au bonheur jusqu'à la fin.