Sections

Le Renouveau prévostois signe les engagements de la Ligue d'action civique


Publié le 13 septembre 2017

La Ligue d’action civique et le Renouveau prévostois tenaient une conférence de presse le 10 septembre devant l’hôtel de ville de Prévost. De gauche à droite, Pierre Daigneault, Michèle Guay, Michel Morin, Paul Germain, Rodolphe Parent, Sara Dupras et Joey Leckman. Absent sur la photo Pier-Luc Laurin.

©TC Media - Françoise Le Guen

PRÉVOST. C'est devant l’hôtel de ville de Prévost que le candidat à la mairie, Paul Germain et son équipe se sont réunis le 10 septembre en présence de Rodolphe Parent, président de la Ligue d’action civique (LDAC), pour présenter les engagements du parti Renouveau prévostois envers les 22 propositions électorales en matière de bonne gouvernance municipale conçues par la Ligue en vue des prochaines élections municipales.

La Ligue d’action civique est une organisation à but non lucratif, fondée en 2011 par des citoyens vigilants, des élus et des organisateurs politiques de toutes allégeances. Elle s’est donné pour mandat d’assainir le milieu politique municipal et de promouvoir l’intégrité et les pratiques de bonne gouvernance. «La Ligue est née en 2011 à la suite de scandales à Montréal. Ce sont des gens impliqués dans divers milieux politiques qui ont finalement demandé la Commission Charbonneau et qui, ensuite, se sont regroupés au sein de la Ligue avec une volonté de rassembler les lanceurs d'alertes», explique M. Parent.

«Le travail des élus doit être dépolitisé, il faut faire participer les citoyens et être le plus neutre possible envers l'administration publique».

Rodolphe Parent

Transition

«Vu que le Québec est en transition pour une meilleure démocratie, on voulait accompagner cette transition de manière plus soutenue. On a monté nous-mêmes une plateforme électorale de bonne gouvernance municipale et on l'impose comme nouveau standard. Ce qu'on a fait avec 22 propositions pour les maires et sept pour les conseillers. Elles sont vérifiables. On a ensuite contacté tous les candidats de la province et il s'avère qu'à Prévost l'équipe de Paul Germain a signé».

Parmi les engagements, il est question, par exemple, de permettre à tous les élus d'assister aux comités pléniers, ne plus être de mauvaise foi dans les réponses aux demandes d'accès à l'information, ou encore de permettre aux citoyens d'accéder aux documents sur les sites web en les rendant les plus accessibles possible. Il est question de meilleure gouvernance, de transparence et d'intégrité.

Pour Paul Germain, il était facile de s'engager: «Pour nous, c'était naturel! Ça fait trois ans qu'on travaille ensemble et il y a énormément de points qui se retrouvent dans les engagements de la ligue qui étaient dans notre ADN, notre façon de penser, c'est notre vision de la politique». «Et, les citoyens vont vraiment être gagnants», ajoute le candidat Joey Leckman.

Notez que La Ligue d'action civique propose trois listes d'engagements : première, deuxième et troisième étoile, qui ajoute des engagements supplémentaires. Signer la troisième étoile signifie donc aussi donner son accord à la deuxième et à la première. Le parti Renouveau prévostois s’est engagé formellement à respecter les engagements du niveau le plus élevé.

En terminant, Rodolphe Parent invite tous les partis et les candidats à s'engager envers les 22 propositions électorales. Plus d'info au www.actioncivique.org/engagement-lectoral-1/

La Ligue d’action civique lutte contre la corruption en poursuivant trois missions

- Saine gouvernance des villes, des commissions scolaires et autres administrations locales;

- Plus grande participation des citoyens à l’administration locale (vigilance, arbitrage);

- Plus grand engagement des citoyens dans les élections y compris en tant que candidat.