Sections

Juin sera le mois de l’eau


Publié le 10 juin 2017

Le député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier.

©TC Media - Archives

POLITIQUE. Un amendement au projet de loi 132, afin de faire de juin le Mois de l’eau, vient d'être adopté.

Marc Bourcier, député de Saint-Jérôme, stipule que c'est grâce à son collègue , le député de Jonquière et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, que cet amendement a été adopté.  «Le projet de loi 132 est tout désigné pour instaurer le Mois de l’eau, puisqu’il vise la conservation des milieux associés à la ressource en eau. Cette ressource au Québec est symbole de vie, de culture, de développement, de plaisir et de santé», a souligné M. Gaudreault lorsqu’il a proposé l’amendement.

«Non seulement l’amendement de M. Gaudreault a été adopté, mais il l’a été avec l’appui unanime des parlementaires membres de la Commission des transports et de l’environnement.»

Marc Bourcier

«Il ne fait pas de doute que cette nouvelle réjouira la population en commençant par les membres du Parti québécois des Laurentides qui ont démontré récemment leur grand intérêt pour la préservation de notre ressource naturelle si abondante au Québec. On se souviendra que lors du congrès régional, ils avaient proposé la nationalisation de l’exploitation de l’eau, un projet qui m’est cher depuis fort longtemps», rappelle M. Bourcier ajoutant que le Mois de l’eau vise à «sensibiliser et à éduquer les Québécois quant aux enjeux touchant l’eau qui, malgré son abondance sur le territoire québécois, est une ressource vulnérable et épuisable. Nous souhaitons encourager les citoyens à la préserver.»

Le projet avait reçu l’appui d’une quarantaine de personnalités et de groupes environnementaux, municipaux, économiques, autochtones et académiques.