Sections

Des opérations de recherches et de sauvetage qui peuvent être évitées


Publié le 27 septembre 2017

Une dizaine d'opérations de recherche ou de sauvetage ont été déployées depuis de début du mois de septembre au Québec.

©(Photo: archives - Sûreté du Québec)

SÉCURITÉ. Depuis le début du mois de septembre, plusieurs personnes se sont mises dans des situations imprudentes, lors d’expédition. C'est pour cette raison que la Sûreté du Québec a décidé de lancer un avertissement.

Des expéditions en forêt ont nécessité le déploiement de plus d’une dizaine d’opérations de recherches ou de sauvetage afin de retrouver ou de secourir des individus qui se trouvaient en situation de détresse.

«Bien souvent ces situations auraient pu être évitées grâce à quelques précautions d’usage. Toute excursion en forêt ou dans un secteur éloigné n’est pas sans risque et exige une préparation adéquate», souligne le sergent Marc Tessier de la Sûreté du Québec.

Avant d’envisager une excursion en milieu isolé, il est recommandé de s'assurer que le projet soit réaliste que la condition physique des participants permette une telle expédition. Après avoir déterminé sa destination, il faut commencer les préparatifs en conséquence.

Quoi faire avant de partir

-Préparer un itinéraire détaillé incluant chacune des destinations, les distances qui les séparent, le temps alloué pour les parcourir et les dates prévues d’arrivée à chaque endroit. L'itinéraire doit être rédigé en deux copies afin qu'un proche en ait une en mains.

-Se doter d’une carte détaillée et à jour de la région ciblée et se réapproprier les techniques de lecture de cartes et des outils de navigation (GPS, boussoles, etc.).

-Maîtriser les techniques de survie et les moyens de déplacement que l'on prévoit utiliser (marche, embarcation nautique, etc.).

-Être en mesure d’utiliser adéquatement son équipement. Idéalement, avoir testé tous les équipements au moins une fois avant de se lancer dans une expédition en milieu isolé.

-Vérifier les prévisions météorologiques dans tous les secteurs où l'on doit se rendre. Si la météo annoncée est susceptible de poser un risque pour sa sécurité, il est préférable de ne pas partir.

 

Articles essentiels

:-Un outil de communication tel qu’un téléphone satellitaire, une radio portative UHF ou VHF, une balise de type « Spot » ou tout autre appareil qui permet de communiquer à partir d’un endroit isolé. Avoir en mains le numéro de téléphone des services d'urgence de la région où l'on se trouve.

-Une trousse de survie comprenant au minimum un jeu d’outils de base, des bougies d’allumage, des articles de premiers soins, un couteau, un grand sac de plastique orange, des allumettes à l’épreuve de l’eau, une lampe de poche, un sifflet, une couverture légère traitée à l’aluminium et des aliments riches en calories tels que du chocolat et des sachets d'aliments déshydratés.

-Des vêtements et des chaussures adaptés à votre activité.

La Sûreté du Québec vous invite à vous rendre sur son site Web au www.sq.gouv.qc.ca et à télécharger la brochure «Orientez votre excursion» pour vous aider à bien préparer votre activité de plein air.

 

Pendant son excursion:

-Donnez des nouvelles à vos proches de façon régulière, en leur indiquant votre position.

-Marquez votre passage à l’aide de rubans marqueurs que vous pouvez coller aux arbres.

En cas de problèmes…

:-Tentez de vous construire un abri.

-Ne continuez pas à marcher. Si vous aviez signalé votre position précédemment, demeurez dans le même secteur.

-Repérez un endroit peu boisé et rendez-vous visible en faisant un feu et en étalant vos équipements de couleur vive sur le sol.