Sections

1 151 202 $ pour la réalisation d’un centre communautaire à Saint-Hippolyte

Subvention des gouvernements du Québec et du Canada

Publié le 29 juillet 2017

Le maire de Saint-Hippolyte, Bruno Laroche

©TC Media - Élaine Nicol

SAINT-HIPPOLYTE. Une aide financière de 1 151 202 $  vient d'être octroyée par les gouvernements du Québec et du Canada pour la construction d’un centre communautaire au parc Roger-Cabana

De ce montant, 575 601$ est accordé par le fédéral et 575 601$ par le provincial. Cette aide financière provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec - Volet infrastructures provinciales-territoriales - Fonds des petites collectivités. De son côté, la Municipalité injectera 1 151 000$ dans ce projet, dont 1M$ provenant du surplus budgétaire accumulé de la Municipalité.

«Plus qu’un simple bâtiment, nous espérons que ce centre prenne la forme d’un véritable milieu de vie pour toutes les générations de citoyens.»

Bruno Laroche

Des besoins grandissants

À la suite de l’annonce officielle effectuée par les deux paliers de gouvernement le 20 juillet dernier, le maire Bruno Laroche a tenu à rappeler la nécessité d’un tel projet dans sa municipalité. «Nous sommes très heureux de cet important soutien financier accordé par nos gouvernements, qui nous permettra de créer enfin un lieu de rassemblement essentiel pour les activités sportives et sociales au coeur de la municipalité. La construction d’un centre communautaire s’imposait pour répondre aux besoins grandissants des amateurs de plein air fréquentant le Centre Roger-Cabana, mais également des familles, associations et organismes locaux en quête de lieux de rencontre et de salles de réunion.»

Le nouveau centre comportera deux ailes, une destinée à accueillir les bureaux du Service des loisirs et l’autre, proposant les facilités d’un centre communautaire. Avec l’arrivée du Service des loisirs au parc Roger-Cabana, les employés municipaux seront en mesure d’accueillir les nombreux amateurs de plein air afin de bien les informer, mais également, de recevoir les citoyens souhaitant s’inscrire aux activités de loisir. (F. L. G.)