L’eau baisse tranquillement

Inondations


Publié le 18 avril 2017

Mardi, neuf citoyens étaient en attente de pouvoir retourner dans leur maison à Prévost.

©Gracieuseté Ville de Prévost

MRC RIVIÈRE-DU-NORD. La pluie tombée dimanche a fait hausser les niveaux d’eau de la Rivière-du-Nord qui est sortie de son lit, notamment sur la rue Leblanc à Prévost.

Les pompiers sont intervenus pour des inondations à Mirabel
Alexandre Parent-Léveillé

Selon le directeur régional de la sécurité civile et des incendies pour les régions de Laval, Montréal, Lanaudière et des Laurentides, Gilles Desgagnés, la Rivière-du-Nord, bien qu'encore alimentée par la fonte de la neige plus au nord dans les Laurentides, est stabilisée. Néanmoins, à Mirabel une douzaine de résidences sont inondées et cinq routes sont touchées.

Prévost dans l'eau

Le niveau de l’eau est actuellement à la baisse sur la rue Leblanc. Les pompiers ont constaté une baisse de 4 pouces, ce qui est encourageant pour les 11 résidences entourées d’eau. L’équipe du Service de sécurité incendie est toujours sur place, surveillant la crue des eaux, effectuant du nettoyage et portant assistance aux citoyens. Mardi, neuf citoyens étaient en attente de pouvoir retourner dans leur maison. Selon le niveau de la rivière et sous toutes réserves, les citoyens touchés pourraient pouvoir réintégrer leur propriété dans les prochains jours.

Au cours des derniers jours, les pompiers ont travaillé plus de 36 heures afin de venir en aide aux résidents évacués et sécuriser les lieux. L’autobus d’aide aux sinistrés des Basses-Laurentides, la Croix-Rouge et les employés du Service des travaux publics étaient également sur place pour porter assistance aux sinistrés. Prévost a également eu besoin du renfort du Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Sophie pour porter mains fortes aux pompiers de Prévost. Au total, 21 citoyens du secteur n’ont pas été touchés par les inondations et n’ont pas quitté leur domicile.

La Ville suivra le dossier auprès du ministère de la Sécurité publique afin de savoir si un décret ministériel sera émis dans le cadre du Programme général d’aide, lors de sinistres réels ou éminents. Rappelons que la semaine dernière le Service de sécurité incendie de la Ville de Prévost a fait de la prévention en installant des sacs de sable et a émis des avis préventifs, mais les précipitations et la chaleur ont eu raison de ses mesures préventives. Le débit de la rivière a dépassé les prévisions du Centre d’expertise hydrique du Québec et s’élevait lundi matin à 291,50 mètres cubes par seconde dépassant ainsi de 11 pouces le seuil d’inondation fixé à 7 pieds. «Il s'agit d'une situation exceptionnelle qu'on n'a pas connue depuis 2008», nous dit-on au Service des communications de Prévost.

Saint-Colomban

À Saint-Colomban, les propriétés des citoyens vivant directement sur les rives de la rivière sont pour la majorité inondées, mais, selon le maire, Jean Dumais, tous les propriétaires, environ une vingtaine, sont en sécurité et la presque totalité d'entre eux est affairée à tenter de limiter les dommages causés par l'eau. La montée Cyr et le pont Mackenzie sont toujours fermés à la circulation, et un détour est encore nécessaire par Mirabel-en-Haut pour les véhicules qui circulent à l'extrémité est (limite de Mirabel) du chemin de la Rivière-du-Nord. L'ensemble des citoyens touchés par les inondations a été visité par une patrouille nautique.