Les brigadiers scolaires sous contrat

Mychel Lapointe
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Saint-Jérôme

La Ville de Saint-Jérôme et ses 45 brigadiers scolaires ont signé la semaine dernière une nouvelle convention collective valable pour une période de six ans.

Francine Guénette, présidente du syndicat des brigadiers scolaires, et le maire Marc Gascon ont signé la nouvelle convention en présence du greffier Marcel Bélanger et Diane Dugas, secrétaire du syndicat.

Les brigadiers ont accepté l’entente proposée par la Ville comme l’avaient fait précédemment les cols bleus, les policiers, les pompiers, les directeurs, les cadres et les professeurs d’ateliers culturels. La convention respecte, nous dit-on, le cadre financier établi par la municipalité et les augmentations de salaire suivront l’indice des prix à la consommation à l’instar des autres contrats de travail.

Sécurité des enfants

Pour une, la présidente du syndicat des brigadiers, Mme Francine Guénette, s’est déclarée très heureuse de la convention et des améliorations apportées. La Ville accordera dorénavant une demi-heure de compensation salariale durant la période du dîner, tenant compte que les brigadiers doivent souvent prendre leur casse-croûte sur place faute de temps.

Alors que pour le directeur général de la municipalité, M.Éric Lachapelle, les brigadiers font partie des effectifs municipaux au même titre que les autres groupes d’employés. «Il est important de reconnaître leur travail. Ils ont la responsabilité de la sécurité des enfants aux abords des écoles, ils travaillent seuls, dans des conditions climatiques difficiles, et selon un service d’heures entrecoupées. Les conditions sont donc en place pour assurer un niveau de qualité de service et un sain climat de travail pour plusieurs années» de dire M. Lachapelle.

La Ville de Saint-Jérôme compte 36 brigadiers permanents et neuf autres occasionnels pour couvrir l’ensemble de son territoire.

Cols blancs

Il s’agit de la septième convention collective ou entente menée à terme entre la Ville et ses différents groupes d’employés. Seule l’entente avec les cols blancs n’a pas été conclue encore.

Organisations: Ville de Saint-Jérôme

Lieux géographiques: Saint-Jérôme

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires