Piquetage symbolique à Hydro-Québec

Jean-Patrice Desjardins
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Des employés syndiqués du centre de service d’Hydro-Québec à Saint-Jérôme ont fait du piquetage symbolique, jeudi dernier. Ils protestaient contre le licenciement d’employés du service à la clientèle par la société d’état.

Ce petit groupe d’employés a fait du piquetage à l’entrée de leur lieu de travail.

Un petit groupe d’employés de centre de service de Saint-Jérôme, situé sur le boulevard Jean-Paul-Hogue, ont fait le pied de grue jusqu’à 9h30, avant de rentrer au travail.

Selon le Syndicat des employés de techniques professionnelles et de bureau d’Hydro-Québec, la société d’état abolirait 270 postes au service à la clientèle et au service de recouvrement, à compter de vendredi. «La qualité du service va se détériorer, les dossiers en retard vont s'accumuler et les gens attendront encore plus longtemps au téléphone. C'est une décision incompréhensible et inacceptable de la part d'Hydro-Québec», explique Claude Arseneault, président du syndicat.

Le syndicat a dénoncé cette décision dans les pages de certains quotidiens, jeudi matin. Des messages radiophoniques sont également prévus.

Les employés qui ont fait le piquetage ont précisé qu’il ne s’agissait pas d’une journée de grève, mais bien une façon de lancer un message à leur employeur. D’ailleurs, le petit groupe de protestants ne bloquait pas le passage à leurs collègues qui entraient au bureau, jeudi matin.

De son côté, Hydro-Québec affirme que les postes touchés sont occupés d'employés saisonniers, embauchés pour une période de pointe.

Organisations: Hydro-Québec, Le Syndicat des employés de techniques professionnelles

Lieux géographiques: Saint-Jérôme, Boulevard Jean-Paul-Hogue

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires