« T’es important pour moi!»

Françoise
Françoise Le Guen
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

23e Semaine nationale de la prévention du suicide

Du 3 au 9 février 2013, se déroulera la 23e Semaine nationale de prévention du suicide

23e Semaine nationale de la prévention du suicide

À cette occasion, le Centre prévention suicide le Faubourg invite la population des Laurentides à faire circuler ces mots : « T’es important pour moi ! ».

Cette année, le CPS mettra en effet l’emphase sur le rôle de l’entourage en prévention suicide. Les personnes proches étant souvent les plus susceptibles de remarquer les changements significatifs ou les signes précurseurs qui se manifestent lorsque quelqu’un vit un moment difficile.

Lien précieux

« L’entourage est un lien précieux entre les personnes vulnérables et notre ressource d’aide. Chaque année, nous recevons des milliers d’appels de proches et de tiers qui sont inquiets pour un ami, un membre de la famille, un collègue, un client, etc.» fait savoir Caroline Chrétien, coordonnatrice clinique au CPS le Faubourg. En soulignant que trop de gens encore ressentent un malaise à faire part de leurs inquiétudes pour une personne craignant que leur geste soit perçu comme une intrusion dans la vie privée ou qu’au final leur doute s’avère non fondé. Et surtout, « Il n’y a aucun malaise à avoir lorsque nous décidons de valider nos inquiétudes auprès de la personne elle-même ou d’un professionnel, c’est plutôt une preuve que nous nous soucions de la vie de cette personne et si on se trompe, tant mieux ! » rassure Mme Chrétien.

Le Faubourg rappelle que La semaine de prévention du suicide est une période parfaite pour redire à ses proches : « T’es important pour moi ! ». «Que ce soit par mémos, par textos ou grâce à aux épingles thématiques, vous propagerez le message que nous sommes présents les uns pour les autres et que nous refusons que le suicide soit une option.»

 

Les épingles sont disponibles gratuitement auprès du CPS le Faubourg.

Si vous êtes de la région des Laurentides nous vous invitons à vous procurer des épingles auprès du Centre prévention suicide le Faubourg au 450-569-0101,

Pour votre région, vous pouvez commander des épingles auprès de l'Association québécoise de prévention du suicide via le lien suivant http://www.aqps.info/semaine/epingle.html

Pour plus d’information sur les activités et pour un savoir plus sur la problématique du suicide, visitez le site au www.cps-le-faubourg.org.

Pour obtenir de l’aide immédiate pour vous ou pour un proche,composez le 1-866-APPELLE (277-3553).

 

Le Faubourg

Unique ressource spécialisée en prévention suicide dans les Laurentides, le Faubourg dessert à lui seul l’ensemble de la population laurentiennesoit plus de 555 000 personnes réparties dans 76 municipalités, 8 MRC et 7 territoires du Centre de santé et services sociaux. Le Centre prévention suicide le Faubourg est un organisme qui travaille depuis 20 ans à la prévention du suicide en offrant gratuitement à la population des services d’intervention téléphonique de crise 24h/24 7 jours/7, de soutien au deuil et de présence dans les milieux à la suite d’un suicide.

 

Lieux géographiques: Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Pierre Higgins
    04 février 2013 - 22:32

    J' ai beaucoup aimé l'émission Yamaska du lundi 28 janvier. Ça m'a vraiment touché et surtout le jeu des jeunes comédiens qui étaient plus vrais que nature. Heureusement, le dénouement s'est bien terminé ce qui n'est pas toujours le cas dans la vraie Vie. Merci aux auteurs avec de très bons textes et à toute l'équipe .

  • Louise Vallée
    02 février 2013 - 16:53

    Ma fille de 22 ans c'est suicidée en 2006 C'est une épreuve très difficile nous avons jamais compris le geste qu'elle à posé elle était renfermée sur elle même. Quand ça ne va pas bien faut en parler il y-a toujours quelqu'un près de nous qui nous aimes Je souffre encore beaucoup du suicide de ma fille.

  • josette gendron
    31 janvier 2013 - 18:21

    mon fils s'est suicidé le 4 septembre 2009, il avait 31 ans, cela a été une grosse épreuve à traverser pour toute notre famille, c'est pour cette raison qu'il faut en parler, il faut être à l'écoute des gens qui ont besoin d'aide et je crois que le site tesimportantpourmoi va aider des personnes qui pensent au suicide, il faut que cela arrête, parler de vos problèmes, il y a une solution à tout problème.

  • myriam Légaré
    30 janvier 2013 - 13:29

    Si vous êtes de la région des Laurentides nous vous invitons à vous procurer des épingles auprès du Centre prévention suicide le Faubourg au 450-569-0101, si vous êtes de l'extérieur vous pouvez commander vos épingles auprès de l'AQPS http://www.aqps.info/semaine/epingle.html

  • Richard Doyon
    30 janvier 2013 - 05:47

    à 12 ans, je voulais en finir, me sentais rejeter, rabaisser continuelement, problèmes paternels majeurs. Adolescence très disfficile, dépressif, suicidaire. Entrée dans la vie adulte complètement démoli, dû me recontruire complètement. Difficultés de toute sorte jusqu'à 42 ans ou j'ai fait le geste, soins intensif, coma je m'en suis sorti. Je ne pouvais aller plus bas. J'ai alors pris la décision de m'en sortir. J'ai laisser l'orgeuil de côté et demander de l'aide. À commencer par pardonner les souffrances occasionner pas mon père. On ne peut vire une vie dans la haine et l'amertune.J'ai chemirer, fait 3 thérapies, aujourd'hui je suis très bien, j'aime aider les gens qui vivent des choses similaires à s'en sortir. Mon rêve, pourquoi ne pas faire profiter les gens de mon vécu si difficile et de leur faire part des moyens dont je m'en suis sortis , aide pschycologique, intropspection, lecture. Il me manque un quelques choses, j'adorerais pouvoir rencontrer des ados pour leurs donner des conférences dans les écoles secondaires pour leur faire part de mon cheminement et comment j'en suis venu à être aujourd'hui, si bien dans ma peau. Si mon témoignages fait à eux peut seulement sauver la vie à un ado, le travail sera fait . Je crois qu'ils apprécierais pour certains d'entre eux qu'ils ne sont pas seul, que d'autre avant eux en ont souffert et qu'on peut s'en sortir. Que mon expérience les aides serais devoir accompli. Depuis longtemps je souffre pour eux et aimerais dont pouvoir leur parler et leur faire comprendre qu'il y a toujours espoir et qu'il ne faut pas abandonner. J'ai la parole facile, très articuler, très sociable, pas gêner ni gênant. Mon rêve serais que quelu'un lise ce message et puisse me mettre en contact avec des dirigeants scolaires pour organiser des conférences que je suis convaincu seront profitables. J'aime agir bénévolement, peut me déplacer n'importe où dans la province, suis très disponible et j'ai une grande facilité à m'exprimer. C'é peut être égoiste un peu de ma part car je sait que partager avec ces ados seraient aussi bénifique pour moi et j'aurais la sensasion du devoir accompli. J'espère que mon texte sera lu par quelqu'un du milieu qui pourra me contacter n'importe quand...merci de votre patience de m'avoir lu, Richard Doyon(450-446-9301)

  • Ginette
    29 janvier 2013 - 00:08

    Yamaska m'a fait réaliser que j'ai oublié de dire à mon fils à quel point il était important pour moi - il s'est suicidé à 31 ans suite à 15 ans de descente aux enfers à cause de la maniaco-dépression et de l'alcoolisme ...

  • sylvie inkel
    28 janvier 2013 - 21:34

    bonjour j aimerais avoir un épingle au cout de 5 00 dollard comment faire merci

    • Myriam Légaré - CPS le Faubourg
      30 janvier 2013 - 13:36

      Si vous êtes de la région des Laurentides vous pouvez vous procurer des épingles gratuitement auprès du Centre de prévetnion suicide le Faubourg au 450-569-0101 ou si vous êtes de l'extérieur vous pouvez commander en ligne votre épingle auprès de l'Association québécoise de prévention du suicide au http://www.aqps.info/semaine/epingle.html

  • silvie lalonde
    28 janvier 2013 - 21:08

    svp je m'excuse de ne pas etre a la mode j'aimerais bien me procurer plusieurs épingle mes je ne connais pas ses quoi le cps le Faubourg je demeure a Chateauguay il est possible d'en avoir par ici merci de m'avoir lu

    • Diane Caron
      29 janvier 2013 - 19:31

      J,aimerais bien avoir moi aussi des épingles ,comment m,en procurer............Merci

    • myriam legare
      30 janvier 2013 - 13:31

      Pour votre région, vous pouvez commander des épingles auprès de l'Association québécoise de prévention du suicide via le lien suivant http://www.aqps.info/semaine/epingle.html